La publication jeudi 18 juin de l’encyclique Laudato si’ du pape François sur « la sauvegarde de la maison commune » de l’humanité suscite à travers le monde d’inhabituels commentaires pour ce type de document, au-delà des cercles ecclésiaux.

La forte dimension politique de l’encyclique sur l’écologie, publiée en amont de sommets décisifs sur les objectifs de développement – à New-York en septembre et à Paris en décembre avec la 21e Conférence des parties (COP 21) – sur les enjeux du changement climatique a entraîné des réactions rapides de plusieurs dirigeants, dont celle du président des États-Unis Barack Obama.

Le secrétaire général de l’ONU Ban Ki-Moon a salué le jour de sa publication le texte du pape et a exhorté les gouvernements à « placer l’intérêt général au-dessus des intérêts nationaux » dans ce domaine.

Lire la suite sur www.la-croix.com (cliquez ici)

Poster un commentaire

Copyrights © Loué sois-tu.com 2015 - Mentions légales - Contact