Voici une série d’extraits choisis pour vous donner envie d’aller plus loin :

Sixième chapitre :
ÉDUCATION ET SPIRITUALITÉ ÉCOLOGIQUES

L’humanité a besoin de chan­ger. La conscience d’une origine commune, d’une appartenance mutuelle et d’un avenir partagé par tous, est nécessaire.
LS 202

Je demande à chaque personne de ce monde de ne pas oublier sa dignité que nul n’a le droit de lui enlever.
LS 205

Divers comportements qui ont une incidence directe et importante sur la préservation de l’en­vironnement tels que : éviter l’usage de matière plastique et de papier, réduire la consommation d’eau, trier les déchets, cuisiner seulement ce que l’on pourra raisonnablement manger, traiter avec attention les autres êtres vivants, utiliser les trans­ports publics ou partager le même véhicule entre plusieurs personnes, planter des arbres, éteindre les lumières inutiles. Tout cela fait partie d’une créa­tivité généreuse et digne, qui révèle le meilleur de l’être humain.

LS 211

Le fait de réutiliser quelque chose au lieu de le jeter rapidement, parce qu’on est animé par de profondes motivations, peut être un acte d’amour exprimant notre dignité.

LS 211

Il ne faut pas penser que ces efforts ne vont pas changer le monde. Ces actions répandent dans la société un bien qui produit toujours des fruits au-delà de ce que l’on peut constater, parce qu’elles suscitent sur cette terre un bien qui tend à se répandre toujours, parfois de façon invisible.
LS 212

La crise écologique est un appel à une profonde conversion intérieure.
LS 217

[Les chrétiens qui ne se préoccupent pas de l’environnement ou sont passifs] ont besoin d’une conversion écolo­gique, qui implique de laisser jaillir toutes les consé­quences de leur rencontre avec Jésus-Christ sur les relations avec le monde qui les entoure.
LS 217

J’invite tous les chrétiens à expliciter cette dimension de leur conversion, en permettant que la force et la lumière de la grâce reçue s’étendent aussi à leur relation avec les autres créatures ainsi qu’avec le monde qui les entoure, et suscitent cette fraterni­té sublime avec toute la création, que saint Fran­çois d’Assise a vécue d’une manière si lumineuse.

LS 221

La paix intérieure des personnes tient, dans une large mesure, de la préservation de l’écologie et du bien commun, parce que, au­thentiquement vécue, elle se révèle dans un style de vie équilibré joint à une capacité d’admiration qui mène à la profondeur de la vie.

LS 225

La nature est pleine de mots d’amour, mais comment pourrons-nous les écouter au milieu du bruit constant, de la distraction permanente et anxieuse, ou du culte de l’apparence ?

LS 225

Une écologie intégrale est aussi faite de simples gestes quotidiens par lesquels nous rom­pons la logique de la violence, de l’exploitation, de l’égoïsme.

LS 230

L’univers se déploie en Dieu, qui le rem­plit tout entier. Il y a donc une mystique dans une feuille, dans un chemin, dans la rosée, dans le visage du pauvre.

LS 233

Les Personnes divines sont des relations subsistantes, et le monde, créé selon le modèle divin, est un tissu de relations. Les créatures tendent vers Dieu, et c’est le propre de tout être vivant de tendre à son tour vers autre chose, de telle manière qu’au sein de l’univers nous pouvons trouver d’innombrables relations constantes qui s’entrelacent secrètement171. Cela nous invite non seulement à admirer les connexions multiples qui existent entre les créatures, mais encore à décou­vrir une clé de notre propre épanouissement. En effet, plus la personne humaine grandit, plus elle mûrit et plus elle se sanctifie à mesure qu’elle entre en relation, quand elle sort d’elle-même pour vivre en communion avec Dieu, avec les autres et avec toutes les créatures. Elle assume ainsi dans sa propre existence ce dynamisme trinitaire que Dieu a imprimé en elle depuis sa création. Tout est lié, et cela nous invite à mûrir une spiritualité de la solidarité globale qui jaillit du mystère de la Trinité.
LS 240

Au cœur de ce monde, le Seigneur de la vie qui nous aime tant, continue d’être présent. Il ne nous abandonne pas, il ne nous laisse pas seuls, parce qu’il s’est définitivement uni à notre terre, et son amour nous porte toujours à trouver de nou­veaux chemins. Loué soit-il.
LS 245

Poster un commentaire

Copyrights © Loué sois-tu.com 2015 - Mentions légales - Contact