FiGAROVOX/ANALYSE – Erwan Le Morhedec, dit Koz, a lu l’encyclique du pape François. Pour le blogueur, le Souverain pontife propose un vrai projet politique où tout est lié.

Erwan Le Morhedec dit «Koz» tient le blog Koztoujours où il partage ses commentaires, ses réflexions, ses opinions et ses propositions en rapport avec l’actualité politique nationale, mais aussi la religion.

 

Est-ce une conversion, est-ce une révolution, à laquelle appelle François dans cette encyclique, la première écrite intégralement de sa main? Nous le savions, son air bonhomme, ses mines joviales et ses saluts patelins cohabitent avec une radicalité déterminée mais sereine. Laudato Si n’est pas un robinet d’eau tiède écologiste même si, à très juste raison, le pape y rappelle l’importance déterminante de la capacité d’admiration et d’émerveillement devant la nature, sans laquelle il n’est pas d’écologie possible. Mais son propos est vif et acéré lorsqu’il s’agit d’évoquer le modèle politico-économique actuel. Sa vision est proposée à tous: François insiste sur le fait qu’elle est donnée à «tous les habitants de la planète». Pourtant, parmi eux, tout spécialement, les chrétiens ne peuvent pas se dérober à un examen de conscience rigoureux. Car, explique-t-il, «vivre la vocation de protecteurs de l’œuvre de Dieu est une part essentielle d’une existence vertueuse ; cela n’est pas quelque chose d’optionnel ni un aspect secondaire dans l’expérience chrétienne» (pt 217).

Suite sur lefigaro.fr

Poster un commentaire

Copyrights © Loué sois-tu.com 2015 - Mentions légales - Contact